Eurosport

  • Parker is back
    Bonne nouvelle pour les Spurs, Tony Parker est de retour. Avec leur meneur français (8 pts), San Antonio s’est imposé face à Sacramento (86-94). Dans la course à la 8e place à l’Est, les Bulls à Milwaukee (74-79) et Toronto à Cleveland (113-101) se sont inclinés.
  • La tornade Nowitzki
    Grâce à un énorme Nowitzki (34pts, 10 rbds, 10 pds), Dallas s’est offert Denver (109-93). Deux surprises de taille ont émaillé la nuit. Les Lakers ont craqué face aux Hornets (108-100), tout comme San Antonio sur le parquet de New Jersey (90-84).
  • Cleveland en père peinard
    Septième victoire consécutive pour Cleveland, face à Detroit (104-79), et les Cavs continuent leur balade de santé au sommet de la Ligue. Les gros bras ont réussi leur nuit à l’image des Lakers face à Washington (99-92) ou des Suns face à Portland (93-87). Les Spurs ont chuté à Atlanta (119-114).
  • LeBron éteint Boston
    Mené par un énorme LeBron James (36 pts, 7 rbds, 9 pds), Cleveland a remporté le choc de la nuit sur le parquet de Boston (88-108) grâce à un excellent quatrième quart temps. Grâce à un Chauncey Billups bouillant (37 pts, 6 rbds, 9 pds), Denver est venu à bout de Golden State (112-127).
  • Boston et Denver au tapis
    Il n’y a plus d’équipe invaincue en NBA. Cette nuit, Denver et Boston ont essuyé leur premier revers de la saison. Les Nuggets face à Miami (96-88), les Celtics face à Phoenix (103-110). A noter le gros match de Kobe Bryant (41 points) lors du succès des Lakers face à Memphis (114-98).
  • Phoenix, un de chute
    Phoenix a essuyé sa première défaite de la saison sur le parquet d’Orlando (122-100). En revanche, Boston et Denver continuent de dominer la Ligue grâce à leur victoire respective face à Minnesota (90-92) et New-Jersey (94-122). Gros match de Kobe Bryant (41 points) à Houston.
  • Un trio gagnant
    Il ne reste plus que trois équipes invaincues depuis le début de saison. Et celles-ci carburent. Denver s’est imposé à Indiana (93-111), Boston à Philadelphie (74-105) et Phoenix à Miami (94-104). A noter l’énorme match de Dirk Nowitzki (40 pts, 11 rbds) lors du succès de Dallas face à Utah (96-85).
  • Noah domine Parker
    Les Bulls d’un Noah efficace (10 pts, 10 rbds) ont eu raison des Spurs d’un Parker très discret (8 pts, 3 pds, 3 rbds), 92-85. Un premier couac pour San Antonio cette saison. Avec 41 points, 6 rebonds et 3 passes, Carmelo Anthony a largement contribué au succès de Denver à Portland (94-97).
  • Miami s’offre les Suns
    Miami s’est imposé mercredi face à Phoenix et son ancien joueur, Shaquille O’Neal (135-129), grâce à un Dwyane Wade déchainé. Du côté de Dallas, San Antonio a subi une troisième défaite en quatre matches (102-107). Enfin, Boston s’est imposé à New Jersey (115-111).
  • Le Thunder, nouveau venu
    Les Supersonics de Seattle n’existent plus. Bienvenue au Thunder d’Oklahoma City. La décision de la NBA de délocaliser la franchise historique du nord-ouest des Etats-Unis vers Oklahoma prendra effet cette année. La nouvelle franchise a dévoilée son nom a
  • La NBA dans tous ses états
    En attendant de voir ses stars défendre la bannière étoilée lors des Jeux de Pékin, les transferts se succèdent en NBA. Petit tour d’horizon d’une grande ligue en mouvement perpétuel.
  • Seattle déménage
    Après des années de guerre avec la municipalité de Seattle, la franchise des Supersonics va déménager à Oklahoma City la saison prochaine. C’est la première fois qu’elle déménage depuis sa création en 1968.
  • Ajinca: »J’y vais en aveugle »
    Alexis Ajinca, après avoir été sélectionné en 20e position par Charlotte, revient sur la draft NBA. Malgré une saison modeste à Hyères-Toulon, le jeune intérieur français de 2,13 m possédant une envergure de 2,30 m a séduit les Charlotte Bobcats mais sait
  • Ajinca à Charlotte, Batum vers Portland
    Alexis Ajinca et Nicolas Batum, les deux Français qui se présentaient à la draft jeudi, ont été choisis respectivement par Charlotte et Portland. Si Ajinca a été choisi dès la 20e position, Batum a lui attendu le 25e choix, celui de Houston qui l’a ensuit
  • N’Diaye : « Ajinça plus haut que Batum »
    Bouna N’Diaye, l’agent de Nicolas Batum et d’Alexis Ajinça, fait le point avant la draft NBA qui se déroule cette nuit. Selon lui, le Manceau, après ses problèmes lors des tests médicaux, risque d’être drafté plus bas que l’intérieur du HTV qui pourrait ê
  • Pierce: « Notre histoire »
    Paul Pierce, l’ailier des Boston Celtics qui a été logiquement élu MVP de la finale NBA, remportée par les Celtics mardi face aux Los Angeles Lakers, se réjouit d’enfin écrire son histoire avec sa franchise. Pour lui, cette victoire est un travail d’équip
  • Merci Ainge
    Boston, qui s’est débarrassé des Lakers en finale (4-2), a remporté le 17e titre de son histoire grâce notamment à Danny Ainge. Le directeur exécutif des Celtics a réalisé un coup de génie en recrutant Kevin Garnett et Ray Allen pour former un Big Three i
  • Boston de retour au sommet
    Les Boston Celtics ont décroché leur 17e titre de leur histoire en venant à bout des Lakers (131-92), lors du sixième match de la finale NBA. Dans cette dernière manche, les Celtics ont vite pris le large et retrouvent les sommets après 22 ans de disette.
  • Turiaf: « On s’est raté »
    Ronny Turiaf, l’intérieur des Los Angeles Lakers, revient sur l’échec de sa franchise en finale NBA contre les Celtics. Le Martiniquais, qui a été très peu utilisé par Phil Jackson, jouant 10 minutes de moyenne pour 1,8 point et 0,7 rebond, veut maintenan
  • Lakers-Celtics: déclarations
    Après la victoire des Lakers sur les Celtics, lors du match 5 de la finale NBA, retrouvez les déclarations des protagonistes.

Sports.fr

  • Clippers: Paul tenté par les Spurs ?
    Chris Paul, qui sera free agent à partir du 1er juillet prochain, devrait selon toute vraisemblance rester aux Los Angeles Clippers, où un joli pactole l’attend. Mais selon ESPN.com, une autre destination pourrait le tenter: les San Antonio Spurs. Confrontée à la blessure de Tony Parker, la franchise texane chercherait un nouveau meneur de jeu capable de porter l’équipe, et « CP3 » aurait évidemment le profil. Sous les ordres de Gregg Popovich, la star californienne aurait sans doute plus de chances de décrocher un titre que s’il reste à L.A.
  • Le All-Star Game à Charlotte en 2019
    La NBA a annoncé mercredi que la 68e édition du All-Star Game aura lieu dans l’enceinte des Charlotte Hornets, au Spectrum Center, le 17 février 2019. Pour la plus grande joie d’un Michael Jordan qui, dans un communiqué, s’est dit « ravi » de cette nouvelle.« Nous souhaitons remercier le commissioner (Adam) Silver d’avoir mené ce projet, et décidé de ramener le All-Star Game à ‘Buzz City’, a déclaré « MJ », le propriétaire de la franchise. C’est un événement international qui aura un impact économique énorme sur notre communauté. »En 2017, la ville de Caroline du Nord devait déjà accueillir le traditionnel match des étoiles et ses festivités, mais l’adoption d’une loi anti-LGBT avait contraint la ligue nord-américaine à délocaliser ce All-Star week-end à New Orleans.

    ⭐️OFFICIAL!⭐️ https://t.co/YIFkZlffwj#NBAAllStar #BuzzCity pic.twitter.com/EsoyxchRmp

    — Charlotte Hornets (@hornets) 24 mai 2017

    Statement from Hornets Chairman Michael Jordan regarding the 2019 #NBAAllStar Game.#BuzzCity pic.twitter.com/0LGKz8jICR

    — Charlotte Hornets (@hornets) 24 mai 2017

  • Un triple champion NBA débarque à Toulouse
    Les fans de basket-ball américain vont apprécier. Le 1er juillet prochain à Toulouse, à l’occasion de la deuxième édition du NBA Hoops Factory Tournament, un tournoi de 3×3 pour les jeunes âgés de 14 à 18 ans, un triple champion NBA fera le déplacement. Bruce Bowen, sacré avec Tony Parker et les San Antonio Spurs en 2003, 2005 et 2007, a confirmé sa présence pour cet évènement en France. Un pays qu’il connaît assez bien puisque l’ancien ailier (45 ans) avait évolué au Havre, à Evreux et à Besançon au tout début de sa carrière.
  • Irving, cinq minutes stratosphériques !

    Mal embarqués, les Cavaliers ont pu compter sur un récital de Kyrie Irving dans le troisième quart pour dominer les Celtics 112-99 et désormais mener 3-1 dans les Finales de la Conférence Est.

  • Irving renverse les Celtics
    La finale tant attendue entre Golden State et Cleveland. La troisième consécutive, prend de plus en plus forme. Alors que les Warriors ont déjà assuré leur place en balayant les Spurs, les Cavaliers ne sont plus qu’à une victoire de les rejoindre, les tenants du titre menant désormais 3-1 face aux Celtics après leur succès 112-99 dans le match 4.Une victoire difficilement acquise, Boston menant notamment de 16 points dans le deuxième quart, et qui doit beaucoup à la performance  exceptionnelle de Kyrie Irving. Non content d’établir un nouveau record de points en playoffs avec 42 points à 15 sur 22 aux tirs, le meneur des Cavs a livré cinq minutes absolument incroyables dans le troisième quart, y inscrivant pas moins de 19 points. A ses côtés, bien que gêné par les fautes, LeBron James n’en a pas moins ajouté 34 points à 15 sur 27 aux tirs tandis que Kevin Love compilait 17 points et 17 rebonds.De quoi venir à bout de Celtics particulièrement accrocheurs malgré l’absence d’Isaiah Thomas. En l’absence de leur meneur vedette, c’est Avery Bradley qui a été le plus prolifique, l’arrière de Celtics inscrivant 19 points tandis que Jae Crowder suivait avec 18 points.Pour entretenir l’espoir, les Celtics n’ont d’autre choix que de s’imposer, jeudi, dans le match 5 à domicile. 
  • Les Warriors dans l’histoire
    En corrigeant une dernière fois les Spurs lors du match 4 des Finales de la Conférence Ouest, les Warriors ont établi une performance jamais vue dans l’histoire de la Ligue.Vainqueur 129-115, Golden State est en effet la première équipe à remporter ses 12 premiers matches de playoffs, les Californiens ayant enchaîné trois sweeps face aux Blazers, au Jazz et aux Spurs pour se qualifier pour les Finales NBA. 
  • Les Warriors balaient les Spurs

    Trop handicapés par les blessures de Kawhi Leonard et Tony Parker, les Spurs n’ont pas fait le poids face aux Warriors, qualifiés pour les Finales NBA sans avoir perdu un match grâce à un dernier succès à San Antonio (129-115).

  • Les Warriors achèvent les Spurs
    Les Spurs n’auront donc pas fait mieux que les Blazers ou le Jazz. Toujours privés de Kawhi Leonard en plus de Tony Parker, les Texans en ont en effet été quittes pour une quatrième défaite en quatre matches face aux Warriors, Golden State complétant son «sweep» (4-0) avec une victoire à San Antonio 129-115.Un dernier succès qui doit évidemment beaucoup à Stephen Curry et Kevin Durant, les deux compères inscrivant respectivement 36 et 24 points, l’ancienne star du Thunder signant un incroyable 10 sur 13 aux tirs en plus d’ajouter 12 rebonds. Dans leur sillage, si Klay Thompson a encore été à la peine avec un vilain 3 sur 13 pour 10 points, Draymond Green a compilé 16 points, 8 rebonds et 8 passes.Côté Spurs, c’est Kyle Anderson qui a été le plus prolifique, le jeune arrière terminant avec 20 points tandis que Manu Ginobili et Patty Mills ajoutaient 15 et 14 points.Les Warriors peuvent désormais préparer les Finales NBA où ils devraient affronter les Cavaliers pour la troisième année consécutive, les Cavs ayant pris la main face aux Celtics (2-1). 
  • Spurs: Un autre joueur rejoint l’infirmerie
    Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour les Spurs. Mené 3-0 par Golden State en finale de la conférence Ouest et déjà privé de Tony Parker et Kawhi Leonard, San Antonio a perdu un nouveau joueur samedi soir, lors du match 3 de cette série face aux Warriors. David Lee s’est effectivement blessé au genou gauche dans le premier quart-temps et souffre du tendon rotulien.

  • L’incroyable victoire des Celtics

    Menés de 21 points dans le troisième quart après avoir été corrigés lors des deux premiers matches de la série, les Celtics, pourtant privés d’Isaiah Thomas, ont renversé les Cavaliers pour l’emporter sur le fil à Cleveland (111-108) et revenir à 2-1.

  • Les Celtics créent l’exploit
    Boston est encore en vie. Battus lors des premiers matches disputés à domicile, les Celtics ont retrouvé un peu d’espoir en répliquant avec une victoire à Cleveland, les hommes de Brad Stevens s’imposant sur le fil 111-108 et revenant ainsi à 2-1.Une victoire d’autant plus remarquable qu’obtenue sans Isaiah Thomas, sur le flanc en raison d’une douleur à la hanche. Sans leur meilleur joueur, les Celtics ont pu compter sur sa doublure, Marcus Smart, meilleur marqueur des visiteurs avec 27 points, mais également Avery Bradley, auteur de 20 points à 8 sur 23 aux tirs et du panier de la victoire dans les ultimes secondes.Chez les Cavs, pour qui il s’agit de la première défaite des playoffs après dix succès à la suite cette saison, si Kyrie Irving et Kevin Love ont répondu présent avec respectivement 29 et 28 points, LeBron James est passé au travers, devant se contenter de 11 points à 4 sur 13. Le triple champion NBA tentera de se ressaisir dès mardi lors du match 4.
  • Les Warriors tuent le suspense

    Les Golden State Warriors mènent désormais 3-0 contre les San Antonio Spurs après leur victoire (120-108) dans le Texas samedi soir. Les retrouvailles avec Cleveland sont plus proches que jamais…

  • Celtics: Thomas forfait jusqu’à la fin des playoffs
    Mauvaise nouvelle pour les Boston Celtics. Blessé à la hanche lors du premier match de la série contre les Cleveland Cavaliers et à nouveau touché lors de la rencontre suivante, Isaiah Thomas a été déclaré inapte à la compétition jusqu’à la fin des playoffs. Le meneur de jeu All-Star, fer de lance de son équipe, sera donc absent lors du troisième match entre les deux franchises dans la nuit de dimanche à lundi. Un coup dur qui devrait rapprocher un peu plus Boston de l’élimination et Cleveland des Finales NBA.
  • Golden State enfonce San Antonio
    Les Golden State Warriors mènent désormais 3 à 0 dans la finale de la Conférence Ouest qui les oppose aux San Antonio Spurs. Profitant de la nouvelle absence sur blessure de Kawhi Leonard, les coéquipiers de Kevin Durant (33 points et 10 rebonds), se sont un peu plus rapprochés de retrouvailles avec Cleveland en Finales NBA en l’emportant (120-108) à l’AT&T Center. S’ils ne réduisent pas l’écart dans la nuit de lundi à mardi devant leur public, les hommes de Gregg Popovich, vaillants mais limités durant ce troisième volet, verront leur saison prendre fin. Le meilleur marqueur des Spurs sur cette partie aura été l’inoxydable Manu Ginobili, 21 points à 39 ans.
  • Spurs: Leonard forfait pour le match 3
    Pour le plus grand malheur des Spurs de San Antonio, Kawhi Leonard ne pourra pas disputer le match 3 des finales de la Conférence Ouest face aux Warriors de Golden State, prévu à 3 heures du matin dans la nuit de samedi à dimanche (heure française).La franchise texane a officialisé le forfait de son meilleur joueur ce samedi, touché à la cheville lors d’un contact avec Zaza Pachulia dans le match 1.

    Kawhi Leonard (sprained left ankle) is out for tonight’s Spurs-Warriors game.

    Tony Parker remains out. pic.twitter.com/973Dl1a0xD

    — San Antonio Spurs (@spurs) 20 mai 2017

    Un coup dur pour les Spurs, qui doivent déjà faire face à l’absence de Tony Parker et qui sont menés 2-0 après deux rencontres dans la série. Pour son premier match sur son parquet, San Antonio est condamné à l’exploit face à Golden State qui, comme Cleveland, n’a toujours pas perdu le moindre match en play-offs cette saison. 

  • Spurs: Toujours sans Leonard pour le match 3 ?
    Dos au mur après les deux premiers matches de la finale de conférence Ouest, qu’ils ont perdus sur le parquet des Warriors, les Spurs ne savent toujours pas s’ils pourront compter sur Kawhi Leonard lors du troisième acte, samedi à l’AT&T Center. L’ailier vedette de San Antonio, qui s’est blessé à la cheville gauche à l’Oracle Arena dès l’entame de cette série, ne s’est pas entraîné jeudi et est très incertain.
  • Gobert, plutôt deux fois qu’une

    Les nominations continuent d’affluer pour Rudy Gobert, officiellement dans les trois candidats au titre de MIP et de meilleur défenseur de la saison régulière en NBA. LeBron James n’est pas nommé pour le MVP.

  • Cleveland, c’est humiliant

    Les Cavaliers ont passé une rouste monumentale à Boston dans la nuit de vendredi à samedi, en l’emportant 130-86 au TD Garden lors du match 2 des finales de conférence NBA ! Le message est extrêmement puissant.

  • Les Cavaliers surclassent les Celtics
    Cleveland n’a fait qu’une bouchée de Boston (130-86), lors du match 2 des Finales de conférence à l’Est, vendredi soir.Au cours de cette rencontre à sens unique, les Cavaliers ont creusé un écart gigantesque dès la première période (72-31, 24e) avant de le stabiliser jusqu’à la fin, avec une pointe à +51 (113-62). LeBron James a terminé meilleur marqueur de l’opposition (30 points, 7 passes et 4 rebonds) devant ses coéquipiers Kyrie Irving (23 points, 3 passes et 1 rebond) et Kevin Love, auteur d’un double-double (21 points, 12 rebonds et 2 passes). Du côté des Celtics, seul Jaylen Brown a surnagé avec 19 points, 4 rebonds et 1 passe.Les champions en titre mènent 2-0 et récupèrent l’avantage du terrain pour les deux prochaines rencontres.
  • Griezmann voit… les Celtics !

    L’affiche de la finale de NBA, selon Antoine Griezmann, opposera les Warriors aux Celtics ! Le Français donne aussi son vainqueur final.

referencement